Fdesouche

Au Chambon-Feugerolles, dans la Loire, un infirmier libéral de 33 ans se fait agresser sauvagement sur un parking au petit matin du 31 décembre, en pleine tournée de soins auprès des malades. Il témoigne “pour cela n’arrive pas à quelqu’un d’autre.”

Si c’était si simple… Oui, je m’arrêterais. Mais bon, on ne peut pas laisser tout comme ça” explique Mathieu F., infirmier libéral installé au Chambon-Feugerolles, dans la Loire, qui, malgré le choc psychologique, pense déjà à reprendre son travail. “Ca m’a demandé beaucoup de sacrifices de m’installer ici. Depuis cinq ans, je travaille énormément. J’ai seulement trois semaines de congés par an, et je fais 60 heures par semaine. Ma vie de famille est bien réduite. Non… je ne peux pas tout laisser comme ça, avec tous les sacrifices que ça m’a demandé, juste parce que deux cons m’ont agressé une fois“, estime ce jeune père de deux enfants.

(…) Deux inconnus, manifestement jeunes, l’agressent et veulent lui prendre la voiture.

(…) Les deux agresseurs le rejoignent et lui assènent de nombreux coups de pieds sur le corps et même la tête. Des menaces très précises sont proférées. Mathieu se dit alors qu’il ne va pas s’en sortir vivant. 

Cette terrible attaque est inédite dans la vie de soignant déjà expérimenté. “C’est la première fois qu’il m’arrive quelque chose comme ça. Il m’arrive de voir des jeunes zoner, parfois. Mais ils n’ont jamais été virulents avec moi. Il reste un petit peu de respect, j’imagine…” commente-t-il. “Il y a quand-même le caducée sur le pare-brise. On va dans ces endroits-là tous les jours. Au bout d’un moment, les gens voient à qui est la voiture, avec le macaron dessus, quand-même. Ils savent qui on est.

On a déjà du mal à trouver des médecins. Personne ne veut venir sur la Chambon. Si, en plus, on se fait attaquer, ce sera fini, quoi. Plus personne ne viendra.”

(…) France 3

Merci à Flamm


Fdesouche sur les réseaux sociaux