Fdesouche

« Ici c’est la terre d’Allah ! Vous n’êtes pas chez vous ! » : une procession catholique attaquée à Nanterre, le prêtre menacé d’égorgement (MàJ : appel à témoin de la préfecture de police)

22/12/2021

14/12/2021

C’est Darmanin qui a “encouragé le diocèse à porter plainte”


(…) Un témoin a confirmé la scène à Marianne, expliquant que, sur le trajet, trois meneurs et une dizaine d’autres individus ont insulté le cortège en leur indiquant qu’ils n’étaient « pas les bienvenus sur leur terrain, qu’on était chez eux ». Ce témoin, qui se trouvait juste derrière la statue de la vierge que transportait la procession, poursuit : « Il y a eu crachats et insultes envers notre religion, ainsi que des menaces. Ils ont arrosé le prêtre d’eau ainsi que la statue de la vierge Marie. Un des participants à la procession s’est fait arracher son flambeau, qui a ensuite été lancé sur lui, touchant son manteau et le gilet d’un autre membre de la procession. »

Selon ce même témoin, les agresseurs présumés sont des jeunes « entre 20 et 25 ans, masqués, avec capuches. »

Le diocèse a assuré à Marianne que ces agressions et cette violence avaient été une véritable « surprise », même si « le climat n’est pas toujours simple, en dépit du dialogue interreligieux mené régulièrement ». Selon le témoin qui s’est confié à Marianne, le quartier où se sont produits ces événements est en proie à « une violence latente et permanente. Je veux cependant avertir contre le piège de la stigmatisation des musulmans : ces agresseurs sont des ignorants sans vraie connaissance de fond des messages qu’ils portent ».

Marianne


13/12/2021

Le Parisien | Cliquez pour agrandir

12/12/2021

Darmanin ce dimanche midi sur RTL à propos de l’attaque à Nanterre


11/12/2021

Mercredi 8 décembre, une trentaine de fidèles de la paroisse des Fontenelles a fait l’objet de menaces de mort et d’insultes. «Kouffars» («mécréants»), «bandes de p…», «vous êtes pas chez vous» leur ont notamment lancé leurs agresseurs.

Dans la soirée du 8 décembre, une trentaine de fidèles de la paroisse des Fontenelles, à Nanterre, a été prise à partie par une dizaine de personnes au cours d’une procession aux flambeaux organisée en l’honneur de la Vierge Marie, célébrée par tous les catholiques en la fête de l’Immaculée Conception – et singulièrement aux Fontenelles, dont l’église paroissiale lui est dédiée. Au cours de cette vive altercation, des insultes et des menaces ont été proférées à l’encontre du clergé et des paroissiens présents, de sorte que les organisateurs ont dû renoncer aux stations prévues le long du parcours pour regagner plus vite le point d’arrivée de la procession.

(…) Le diacre mentionne trois meneurs principaux, et une dizaine de personnes, menaçantes, assistant en retrait à la scène. Selon lui, les fidèles auraient été copieusement insultés, traités de «kouffars» («mécréants»), et menacés. «Wallah sur le Coran je vais t’égorger» lance l’un des agresseurs en direction du prêtre qui ouvrait la procession. «Ils nous ont ensuite jeté de l’eau, puis ont arraché l’un des flambeaux qu’ils ensuite envoyé dans notre direction» ajoute-t-il.

Il portera plainte lundi contre les agresseurs. Une source policière confirme de son côté le témoignage recueilli par Le Figaro, indiquant toutefois ne pas connaître «la teneur des insultes», et indique que «ce jour (samedi 11), un dispositif de sécurisation des offices a été mis en place à Nanterre».

Le Figaro




10/12/2021

🔴 AGRESSION ANTI-CHRETIEN 🔴 Aujourd’hui nous fêtions l’immaculée conception au sein de notre paroisse des fontenelles a Nanterre. Pour l’occasion, une courte procession d’1km est organisée le soir avec portée de la statue de la sainte vierge ainsi que des chants à la vierge 1/9

Au bout de seulement une centaine de mètre, pour notre premier arrêt, nous avons commencé à nous faire insulter par des passants. Puis plusieurs jeunes hommes ont commencé à nos entourer, au total une grosse dizaine, qui ricanait tout en nous insultant 2/9

Puis aux ricanements ont suivis des insultes de plus en plus violentes « enfants de putes », «bande de putes», puis des paroles de plus en plus christiannophobes « ici c’est pas une cathédrale », « vous êtes des khouffars des mécréants », «cassez-vous vous êtes pas chez vous» 3/9

Face à l’hostilité des ces jeunes, on décide de continuer le parcours de la procession. Là, ils se rapprochent de nous, les insultes se font de plus en plus violentes, et ça crache par terre en notre direction. 4/9

Le père se fait attaquer le premier étant en tête de la procession. Il se fait cracher dessus, puis jeter de l’eau froide. La tension monte, et le groupe qui nous encerclait vient au contact. « wallah sur le coran je vais t’égorger ». 5/9

Le père explique qu’il s’agit d’une procession consacrée à la vierge. Rien à faire, « ici c’est la terre d’Allah, cassez-vous ». D’autres paroles sont prononcées en arabe, pendant que plusieurs paroissiens se font violemment bousculer par ces jeunes 6/9

On s’est fait suivre et insulter pendant quasiment toute la durée de la procession, sous des mots infâmes, que l’on a couvert par des chants à la vierge. Au final, le calme n’est revenu qu’au moment de rentrer à l’Eglise, où une patrouille de police nous attendait car alertée 7/9

Personne n’a été blessé, mais les paroissiens ont été choqués de cette violence inexplicable envers une simple procession qui se faisant dans la bonne humeur, autorisée en préfecture et sur un parcours classique. La haine dans leurs yeux était là, sans pouvoir l’expliquer. 8/9

Honnêtement, le climat est très lourd, et il est de plus en plus compliqué, voir dangereux, d’être chrétien dans certains territoires. Je ne cherche pas à prendre en pitié seulement à expliquer la violence verbale et physique à laquelle les chrétiens de France sont confrontés 9/9

Nicolas Philippe (@n_philippeOff) le 08/12/2021 à 20h57.


Fdesouche sur les réseaux sociaux