Fdesouche

Les prévenus étaient accusés d’avoir fait exploser une dizaine de mortiers d’artifice près de l’imposant cordon de policiers mis en place entre Jordan Bardella et Jean-Marc Morandini, d’un côté, et les manifestants, de l’autre.

Deux « Dalton », du nom du collectif de rappeurs lyonnais connu pour ses provocations contre les autorités, ont été condamnés mercredi à Lyon à cinq mois de prison ferme et quatre avec sursis, après des tirs de mortiers lors d’une manifestation à Lyon le 24 novembre. Un premier Dalton de 18 ans a été condamné à « quatre mois de sursis simple », tandis qu’un second, âgé de 23 ans, s’est vu infliger « cinq mois ferme mais sans maintien en détention », a indiqué l’avocate du premier, Amandine Fabregue.

« Le délibéré est donc bien inférieur aux réquisitions, ce qui est satisfaisant », a-t-elle ajouté.

(…) Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux