Fdesouche

Loi 21 – Québec : Une enseignante réaffectée au sein de son établissement pour avoir refusé de retirer son voile, parents et élèves la soutiennent (MàJ : Pour Trudeau, « perdre sa job à cause de sa religion, c’est inacceptable »)

16/12/2021

Le premier ministre Justin Trudeau réitère qu’il est en profond désaccord avec la loi 21 (Loi Laïcité) : « Perdre sa job à cause de sa religion c’est inacceptable »

Des enseignants, des parents et des élèves se mobilisent contre la loi 21 (Loi Laïcité):

En soutien à une enseignante de Chelsea réaffectée au sein de son établissement scolaire pour avoir refusé de retirer son voile, parents d’élèves et enfants ont manifesté pour dénoncer la loi 21, mardi.

ICI-Canada


14/12/2021

Commentant l’histoire de l’enseignante qui a été mutée vers un autre poste au sein de son école, car elle portait le hijab en classe, Justin Trudeau en désaccord avec la Loi 21 sur la laïcité du Québec :

Journal de Montréal


12/12/2021

Fatemeh Anvari, une enseignante à l’École primaire Chelsea en Outaouais, n’aurait pas dû être embauchée, a déclaré vendredi le premier ministre François Legault

« On a fait le choix de la laïcité au Québec et on a adopté en bonne et due forme la loi 21 », a affirmé M. Legault, en point de presse.

Rappelons que Fatemeh Anvari est une enseignante musulmane qui porte le hijab. Elle a dû quitter ses fonctions après avoir refusé d’enlever son voile, comme l’exige la Loi sur la laïcité de l’État. Elle a été affectée à d’autres tâches au sein de l’établissement scolaire.

Fatemeh Anvari avait depuis peu un poste permanent comme enseignante dans une classe de troisième année et avait auparavant fait de la suppléance dans ce même établissement.

Moi, je vis bien avec le choix qu’on a fait, comme la France l’a fait et comme d’autres pays l’ont fait. C’est le choix de la laïcité.

François Legault, premier ministre du Québec

François Legault s’est même dit surpris d’apprendre que l’enseignante avait été embauchée par la Commission scolaire Western Québec, qui administre l’École primaire Chelsea.

« Quand elle a été embauchée, ils auraient dû aviser l’enseignante. Ce n’est pas quelque chose de nouveau », a-t-il déclaré, « et les commissions scolaires sont là pour faire respecter la loi », a-t-il ajouté. Selon lui, l’employeur n’a probablement pas été clair lors de l’embauche.

François Legault s’est même dit surpris d’apprendre que l’enseignante avait été embauchée par la Commission scolaire Western Québec, qui administre l’École primaire Chelsea.

Oui, je suis musulmane, mais pour moi, [le hijab] est porteur de significations, de mon identité, de la façon dont je me présente. Je suis une personne forte dans un monde qui ne veut pas que je sois moi-même.

Fatemeh Anvari, enseignante

Radio-Canada / Radio-Canada

L’enseignante Fatemeh Anvari a reçu le soutien d’élèves et de parents :

“Ceux qui sont en défaveur de la loi 21 sont invités à porter un ruban vert”

Le Conseil National des Musulmans Canadiens (CNMC) s’oppose une nouvelle fois à la Loi 21 (Laïcité) :


Fdesouche sur les réseaux sociaux