Fdesouche
Allemagne : 11 suspects arrêtés suite à l'attaque d'une mosquée

Les autorités allemandes ont procédé, mardi, à l’arrestation de 11 personnes pour avoir attaqué la “mosquée Eyup Sultan” à Leipzig.

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu, la mosquée de l’Union turco-islamique pour les affaires religieuses (DITIB) de Leipzig, en Allemagne, a été attaquée lundi soir, à la suite d’une manifestation d’un groupe d’extrême gauche de 100 à 150 personnes.

Le responsable de la DITIB, gérant la mosquée Eyup Sultan, Omer Mumcu, a déclaré que son association déplorait l’attaque de la mosquée par un groupe de 100 à 150 personnes et qu’elle était confrontée à des incidents similaires chaque année.

La mosquée a été la cible de jets de pierres et de feux d’artifice, ce qui a provoqué la destruction de 4 fenêtres et des dommages au bâtiment.

Mumcu a confirmé à l’Agence Anadolu que la police de la ville avait arrêté 11 suspects impliqués dans l’attaque.

www.aa.com.tr


Attentat contre la mosquée Ditib Eyüp Sultan à l’est de Leipzig. Une foule en délire contre la prétendue violence policière a brisé les vitres du lieu de culte musulman. Des voitures ont été attaquées à proximité et des poubelles incendiées.

Une centaine de casseurs d’extrême gauche s’étaient réunis le soir même sur la Eisenbahnstraße. La raison en était probablement le 13 décembre, une date symbolique. Dans le milieu, 1312 représente les lettres ACAB (“All Cops Are Bastards” / “Tous les policiers sont des salauds”).

Les extrémistes ont commencé par briser des vitres de maisons et de voitures. Ils ont ensuite tenté d’incendier des véhicules avec des pétards. Lorsque la police est arrivée, des barricades de poubelles ont pris feu. Des bouteilles et des sacs de peinture ont été lancés en direction des agents, touchant également une voiture de patrouille.

Plusieurs vitres de la mosquée Ditib de la Hermann-Liebmann-Straße, située juste au coin de la rue, ont été brisées.

Dégâts totaux de l’émeute : environ 30 000 euros. La police a arrêté douze casseurs (14-31) et les a placés temporairement en garde à vue. L’enquête est en cours.

Pourquoi ce sont justement des radicaux de gauche qui attaquent une mosquée ? Les antifascistes considèrent les mosquées de l’association Ditib (“Türkisch-Islamische Union der Anstalt für Religion e.V.”) “non pas comme des lieux de culte ou des mosquées, mais plutôt comme des lieux de propagande fasciste, d’endoctrinement nationaliste turc”.

Ainsi, dans une lettre de revendication publiée sur “indymedia.org” à propos d’un attentat à la peinture contre la même mosquée à l’été 2018, on peut lire : “Si l’on est conscient de toutes les atrocités commises par l’État turc, si l’on comprend le rôle important que joue l’Allemagne dans ce contexte et à quel point le DITIB est profondément lié aux autorités allemandes, alors il faut une réponse à cela”.

Bild.de

(Merci à Fred)


Fdesouche sur les réseaux sociaux