Fdesouche

Dressée par les forces de l’ordre depuis octobre, l’amende de 200 euros pourrait être généralisée à toute la France.

Traversant plusieurs quartiers de Roubaix (Nord) et longeant les façades des habitations en brique rouge, les policiers, embarqués dans deux véhicules sérigraphiés, se dirigent vers une adresse de la ville. Malgré le sigle « Police » bien visible sur les portières, ils espèrent créer la surprise. Ce jeudi après-midi, une opération « spécial halls d’immeuble » est en effet montée.

[…]

En plein après-midi, l’effet de surprise a fonctionné dans ce quartier de l’Alma, le plus défavorisé de la ville, où l’équipage s’est arrêté. Pris de court, les quatre jeunes qui occupaient un hall d’immeuble n’ont pas eu le temps de détaler à l’arrivée des fonctionnaires. Extraits des lieux et sommés de se tenir tranquilles sur un bout de pelouse bordant l’immeuble, ils forment quatre silhouettes vêtues en tout point pareil : baskets, survêtements et capuches rabattues sur une casquette.

Même si aucune trace de stupéfiant n’est retrouvée sur eux, l’état indescriptible du hall laisse peu de doute sur la nature de leurs activités. Avec des murs tagués, des amas de détritus, des boîtes à lettres défoncées, le lieu figure sur la liste des cinquante points de deal recensés à Roubaix. « C’est bien que la police soit là. Parfois les jeunes sont trop nombreux en bas. On a peur », lâche une habitante qui, aussitôt, se claquemure chez elle.

Tandis qu’un policier, armé d’un lanceur de balles de défense, sécurise l’intervention, d’autres sortent leur téléphone portable pour infliger les AFD, ces amendes présentées par le ministère de l’Intérieur comme un nouvel outil très efficace. En dressant un procès-verbal électronique, le fonctionnaire sanctionne sur-le-champ la personne, directement frappée au porte-monnaie. Le montant de 200 euros réclamé est important et, selon les délais de paiement, il peut être minoré à 150 euros ou majoré à 450 euros.

[…]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux