Fdesouche

Dans la nuit du 14 au 15 octobre, à Nantes, quatre jeunes ont subi des attouchements à caractère sexuel. L’auteur a été condamné, ce vendredi 10 décembre

Je ne comprends rien », répète à l’envi le prévenu, un Algérien de 37 ans en situation irrégulière. « J’avais bu une bouteille de whisky et pris des médicaments, explique-til, ce vendredi, à l’audience de comparution immédiate. On m’a dit que les médicaments ne devaient pas être associés avec de l’alcool. Il s’est passé quelque chose de grave ce soir-là, mais je ne sais pas quoi. Je ne me souviens de rien. »

Ce soir-là, c’était le 15 octobre vers 5 h du matin. Trois jeunes étudiants anglais, une fille et deux garçons, sortent d’une discothèque du quartier Chantenay, à Nantes. Un homme au volant d’une voiture ralentit, descend du véhicule et pose brutalement sa main sur le sexe et les fesses de la jeune fille. Les deux garçons interviennent et poursuivent l’agresseur. L’un dit avoir reçu un coup sur le sexe, l’autre avoir été saisi à la main pour toucher le sexe de l’homme.

Le lendemain, une autre jeune fille, une étudiante française de 20 ans, porte plainte. Dans les mêmes circonstances, elle a été abordée par un homme qui a tenté de l’attirer dans sa voiture et de lui faire toucher son sexe sorti du pantalon.

Ouest-France


Fdesouche sur les réseaux sociaux