Fdesouche
À Vichy, Macron répond à Zemmour : «Gardons-nous de manipuler, d'agiter et de revoir» l'Histoire

Le président de la République entend rendre hommage ce mercredi aux déportés, et honorer les parlementaires qui s’étaient opposés au transfert des pleins pouvoirs au maréchal Pétain.

Il vient pour «regarder l’avenir». Mais cela ne l’empêche pas de répondre à ceux qui évoquent régulièrement le passé. Invité de France Bleu ce mercredi matin, Emmanuel Macron a profité de son déplacement dans Allier pour s’en prendre à son futur adversaire Éric Zemmour. «Vichy nous renvoie (…) à une Histoire. À cet égard, il faut juste se dire que nous l’avons vécue, qu’elle a été écrite par les historiographes, et que c’est une bonne chose de s’y tenir», a tranché le chef de l’État, qui entend rendre hommage dans l’après-midi aux déportés, et aux parlementaires qui se sont opposés aux pleins pouvoirs pour le régime collaborationniste à l’époque.

La charge s’adresse au candidat nationaliste, qui n’a cessé d’affirmer ces dernières années que le maréchal Pétain aurait «sauvé des Juifs français» durant la Seconde Guerre mondiale. «Gardons-nous de manipuler, d’agiter et de revoir» l’Histoire, a martelé le président de la République, estimant que le temps avait permis de bâtir une «vérité historiographique», et que «nous gagnons à la respecter et à l’apprendre». «Honorons ceux qui se sont battus pour que nous puissions être un peu plus libre», a-t-il conclu, fustigeant «l’esprit de défaite» auxquels certains ont cédé à l’époque. Et dont il craint que certains cèdent encore aujourd’hui.

www.lefigaro.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux