Fdesouche

La scène a dû surprendre plus d’un voyageur mercredi soir dernier sur les quais de la gare de Lyon, à Paris. Vers 21h41, à l’arrivée du dernier train en provenance de Zurich, en Suisse, un groupe de migrants afghans qui y avait pris place et s’apprêtait à en sortir ont été interpellés et placés en rang deux par deux par les policiers, le temps des formalités nécessaires. Selon des sources concordantes, ces 41 migrants en situation irrégulière provenaient d’Autriche, via la Suisse. Ils ont affirmé avoir voyagé avec l’aval des autorités suisses, qui leur auraient même payé des billets de train en bonne et due forme, ont-ils dit.

[…]

Sollicité ce samedi, le ministère de l’Intérieur affirme de son côté qu’il est « en train de procéder à des vérifications d’usage auprès des autorités suisses. » « Si les faits étaient avérés, cela serait inacceptable », déclare-t-on au ministère de l’Intérieur, rappelant que les mesures applicables dans l’espace Schengen doivent être « pleinement respectées ». Il semble en tout cas que ce couloir de transit Autriche-Suisse-France, fortement utilisé par les migrants afghans en août et septembre dernier soit de nouveau réemprunté.

[…]

Quoi qu’il en soit, ces 41 migrants afghans au parcours mystérieux, bel et bien arrivés à Paris, ont été pris en charge. Parmi eux se trouvaient 18 mineurs, qui ont été conduits en centre d’hébergement. Les 23 autres ont été placées en retenue administrative et 16 d’entre eux ont reçu une convocation pour engager une procédure de demande d’asile. Cinq de ces migrants sont des « dublinés » en cours de procédure – c’est-à-dire des personnes ayant déjà formulé une demande d’asile dans un autre pays d’Europe, en l’occurrence en Autriche, où ils vont être transférés. La réglementation Dublin veut en effet que le premier État d’Europe où une demande d’asile est déposée soit responsable de son examen.

[…]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux