Fdesouche

L’ex-directeur de cabinet de la ministre de l’Économie de l’époque Christine Lagarde est reconnu coupable de complicité de détournement de biens publics. Il va se pourvoir en Cassation.

Le PDG d’Orange Stéphane Richard a été condamné mercredi par la cour d’appel de Paris à un an d’emprisonnement avec sursis et 50.000 euros d’amende dans l’affaire de l’arbitrage controversé de 2008 entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais. Après une relaxe générale en première instance en juillet 2019, celui qui était à l’époque directeur de cabinet de la ministre de l’Économie Christine Lagarde a été reconnu coupable de complicité de détournement de biens publics.

La question de l’avenir de Stéphane Ricard a la tête d’Orange se pose donc. «Je remets mon mandat entre les mains du conseil d’administration» a-t-il déclaré ce mercredi après l’annonce du verdict. Le conseil d’administration du groupe doit se tenir cet après-midi.

(…) Le Figaro


En 2015 :

Stéphane Richard, le PDG d’Orange, estime que l’accession du FN au pouvoir aurait “des conséquences graves sur l’image de la France à l’étranger”.

“Créer un fonds de 1 milliard d’euros pour financer les projets des jeunes, de la déradicalisation, des campagnes anti-FN”, a lancé Stéphane Richard, PDG d’Orange

Le patron d’Orange s’inquiète du manque de répondant des autres partis politiques.(…) Il faut faire exploser les partis en place si l’on veut un renouvellement. On pourrait créer un nouveau parti, ou avoir un rassemblement citoyen contre le FN”, ajoute Stéphane Richard.

RTL


Fdesouche sur les réseaux sociaux