Fdesouche

Marseille : la justice donne raison à la famille algérienne qui squatte sa maison avec leurs moutons (MàJ : « Le squatteur nous a dit qu’il était chez lui », témoigne le propriétaire)

17/11/2021


16/11/2021

Quatre individus occupent un appartement du 15e arrondissement de la cité phocéenne, et ce, depuis le mois de juillet dernier. Le propriétaire des lieux n’a pas obtenu gain de cause auprès de la justice.

Il a beau avoir porté plainte, la justice n’a pas pris son parti. À Marseille, le propriétaire d’un appartement situé dans le 15e arrondissement de la ville, près du marché aux puces, se sent aujourd’hui complètement désemparé. Son logement, une résidence secondaire, est occupé depuis le mois de juillet dernier par une famille de quatre personnes qu’il ne parvient pas à faire expulser. Les squatteurs ont même changé les serrures et il ne peut donc plus pénétrer dans l’appartement. “Je ne peux ni entrer dans la cour, ni entrer dans mon domicile”, se désole l’homme auprès de France Bleu Provence, dans un article publié lundi 15 novembre.

L’homme de 66 ans avait découvert que son logement était squatté plus de 48 heures après l’installation des nouveaux arrivants. Or, passé ce délai, il est impossible pour les forces de l’ordre d’expulser les nouveaux “locataires”. Le propriétaire des lieux avait alors fait venir un huissier de justice et avait également déposé plainte pour violation de domicile. Il avait alors pu savoir qui vivait chez lui : une famille algérienne de quatre personnes. “Des moutons étaient dans le logement, ils étaient attachés au radiateur”, avait toutefois noté le sexagénaire, comme il le confie à la radio.

Impossible toutefois de les faire partir et impossible de retirer le compteur d’eau, alors que c’est lui qui se trouve contraint de payer les factures.

(…) Capital


Fdesouche sur les réseaux sociaux