Fdesouche

Un détenu est jugé à partir de ce lundi à Bastia pour l’attaque à l’arme blanche en 2018 à la prison de Borgo.

Plus de trois ans après les faits, l’affaire est toujours aussi sensible, à la prison de Borgo. Ce lundi, les surveillants de ce centre pénitentiaire devraient être nombreux à garnir les rangs du public dans la salle d’audience de la cour d’assises de Haute-Corse à Bastia, lors d’un procès prévu pour durer près de cinq jours.

[…]

Selon l’ordonnance de mise en accusation devant la cour d’assises que Le Figaro s’est procurée, Morad Akaouch s’en est d’abord pris à un premier gardien qui se trouvait dans un kiosque de surveillance. Puis à un second surveillant venu prêter main-forte à son collègue. D’après les témoignages d’autres détenus et de surveillants, il aurait hurlé «Allah Akhbar» à plusieurs reprises avant de se couvrir les épaules d’un drapeau palestinien.

Autant d’éléments qui accréditent la thèse de la préméditation selon l’accusation. Mais le couteau ne franchira jamais les grilles de la prison, ce qui n’a pas empêché le détenu de se procurer une arme blanche utilisée le jour des faits et qui ne sera jamais retrouvée. Constitués parties civiles, les deux gardiens de prison blessés gardent des séquelles psychologiques et physiques.

[…]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux