Fdesouche

15/11/2021

Morgan Wallen reprend la route après avoir vu sa carrière s’effondrer en février dernier.

Lundi, le musicien country a annoncé son intention de reprendre les tournées après avoir annulé des spectacles cet été pour travailler sur lui-même après avoir été largement rejeté par l’industrie de la musique country pour avoir utilisé une insulte raciale.

Le crooner « Whiskey Glasses » et « 7 Summers » lancera une tournée risquée de 46 villes en 2022, qui débutera le 3 février au Ford Center d’Evansville, dans l’Indiana, et se terminera à Los Angeles au Staples Center le 7 septembre.

En moins de 24 heures, la musique de Wallen avait été bannie de la plupart des réseaux de radios, son contrat avec sa maison de disques suspendu et ses apparitions TV totalement interrompues.

Bien que ses actions aient suscité un certain malaise dans le milieu de la musique country, de nombreuses voix ont continué à soutenir l’artiste en difficulté. Son retour sur scène a eu lieu en septembre dernier dans un concert de soutien pour aider les secouristes ayant agi lors des inondations dans le Tennessee. Vendredi dernier, il a vendu en quelques minutes les 31000 billets du Grounds stadium à Mobile, Alabama et ceux de 3 concerts à la Rupp Arena à Lexington, Kentucky.

Los Angeles Times

05/02/21

Morgan Wallen est une super star de la musique country. Son titre Wasted on You, par exemple, a été écouté plus de 23 millions de fois sur Spotify, et son dernier album était numéro un du classement Billboard 200 aux États-Unis ces trois dernières semaines. Mais Morgan Wallen utilise aussi visiblement le mot « nègre » quand il jure. De retour d’une soirée mouvementée avec ses amis, il hurle en pleine nuit : « Prends soin de cette chatte, nègre », à l’attention de quelqu’un chargé de s’occuper d’un de ses amis, comme l’a rapporté TMZ, qui s’est procuré la vidéo d’un voisin agacé par le bruit.

Hausse de 339 % de ses ventes

Cette insulte raciste a eu des conséquences professionnelles immédiates pour lui, puisque le chanteur de 27 ans a été suspendu « pour une durée indéterminée » par sa maison de disques et banni des ondes par des centaines de radios américaines, rapporte VarietyApple Music l’a aussi retiré de sa page d’accueil et Spotify de sa playlist des meilleures chansons country. La diffusion de ses morceaux a ainsi chuté de 70 % entre le 2 et le 3 février, au lendemain de ces révélations, rapporte Billboard.

Mais cette déroute professionnelle a eu paradoxalement un effet positif sur ses ventes, qui ont bondi dans le même temps de 339 %. De quoi rappeler ce qu’on appelle l’effet Streisand : la chanteuse et actrice Barbara Streisand, pour stopper la diffusion d’une photographie aérienne de son domaine privé, avait poursuivi son auteur en justice, mais la publication de la procédure avait abouti à son effet inverse, et la photo s’était encore plus largement diffusée.

20minutes.fr

04/02/21

Superstar d’un genre musical majoritairement blanc, le chanteur a été suspendu par son label et banni par de nombreuses radios après avoir été filmé proférant des insultes racistes. Pour la presse américaine, l’affaire survient au moment où le milieu de la country s’interroge sur sa responsabilité dans l’effacement de l’apport des artistes noirs.

“Morgan Wallen, la star la plus en vue du monde musical en 2021, a tout à coup disparu des radars”, assure Variety. Superstar de la country, le chanteur de 27 ans a été suspendu “pour une durée indéterminée” par sa maison de disques et banni des ondes par des centaines de radios américaines mercredi 3 février, après avoir été filmé en train d’utiliser une expression raciste.

La réaction de cette industrie musicale est d’autant plus surprenante que la country reste un genre “majoritairement blanc”, connu pour “mettre ce type de problème sous le tapis”.

Pour The Washington Post, en d’autres temps, les excuses présentées par l’artiste auraient peut-être suffi. Mais cette fois “c’est différent” :

Les propos racistes de Morgan Wallen interviennent au moment où le milieu de la country s’interroge sur sa responsabilité dans l’effacement de l’apport des artistes noirs. La country se demande aussi comment réagir face aux personnes issues de minorités visibles qui craignent d’aller à des concerts en raison des drapeaux confédérés qui s’y trouvent souvent.”

Courrier international


Fdesouche sur les réseaux sociaux