Fdesouche

Essonne. Il crie “Je suis Daesh” et frappe des policiers en plein tribunal 

[…]

« Je suis Daesh » dans les couloirs du tribunal

Il est plus exactement 11 h lorsqu’une escorte policière du centre de rétention de Palaiseau accompagne le prévenu devant la juge des libertés et de la détention. Après avoir refusé de s’entretenir avec son avocat commis d’office, l’homme de 22 ans demande à être libéré.

Refusant de sortir de la salle, il insulte la juge de « raciste ». Finalement dehors, il tente plusieurs fois de forcer le passage pour négocier sa libération. Face à son comportement, les policiers le menottent.

Proférant de nouveau des insultes envers la juge, les policiers et la France, ce dernier s’en prend ensuite aux forces de l’ordre. Après avoir donné un coup de pied au ventre à l’un d’eux, il crache dans les yeux d’un autre et le frappe au visage. « Je suis Daesh ! Je suis Daesh ! », crie le suspect en mimant un couteau dans ses mains.

[…]

Le procureur de la République requiert alors huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt contre le prévenu. L’avocat de la défense formule pour sa part une demande de relaxe pour le chef d’apologie du terrorisme, estimant que son client voulait « juste faire peur aux policiers ».

Une demande entendue par le tribunal qui le relaxe pour ce fait.

[…]

L’article dans son intégralité sur Actu Essonne


Fdesouche sur les réseaux sociaux