Fdesouche

01/11/2021

Les policiers qui avaient découvert vendredi soir des inscriptions anti-police dans le hall d’un immeuble connu pour être un point de deal à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), ont apporté leur témoignage à CNEWS.



31/10/2021

Gérald Darmanin a condamné ce dimanche 31 octobre les tags « inacceptables », appelant au meurtre ou au viol de policiers. « On peut penser que c’est à cause, ou grâce, aux nombreuses interventions (de la police) et à ce harcèlement des points de deal (…) qu’il y a ces réactions inacceptables », a affirmé le ministre de l’Intérieur.

Le Point


« Tableau de prime ». Sur un mur blanc, sous deux affichettes du bailleur demandant notamment de ne pas encombrer les paliers, une liste de sévices à faire endurer aux fonctionnaires de police qui peuvent donner lieu à une rémunération.

Exemple : « Couper la tête d’un policier » pour 500 000 euros ou encore « jet de boule de pétanque sur la police » pour 200 euros. On trouve aussi « violer une policière » ou « raffaller à coup de kalashnikov la police » (sic !) Ces inscriptions ont été découvertes vendredi soir par une patrouille intervenant dans un hall qui est connu pour être un point de deal.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux