Fdesouche

Le locataire de la Place Beauvau, Gérald Darmanin, a critiqué jeudi les «voix dissonantes» qui «attaquent la République», en visant sans le nommer Eric Zemmour, lors d’une cérémonie marquant la réhabilitation du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), profané en 2015.

«Nous devons écouter avec beaucoup d’attention les discours et les volontés de nous diviser : les voix dissonantes -aussi sympathiques peuvent-elles être pour faire naître des débats artificiels- sont des voix qui attaquent la République», a-t-il déclaré à la tribune.

 «Une République qui attaque la laïcité en essayant de cacher des vêtements ou en faisant changer des prénoms, je crois profondément qu’elle nous prépare des lendemains bien difficiles», a-t-il ajouté, dans une allusion aux déclarations du polémiste d’extrême droite Eric Zemmour qui propose de contraindre les parents de choisir des «prénoms français». […]

«Malheureusement, pour que des gens passent à ces attaques, il faut qu’il y ait des discours qui légitiment une partie de ces actes. Donc quand on a la chance d’être entendu par des millions de Français, ce qui est une grande responsabilité, on doit faire attention à ce qu’on dit», a-t-il poursuivi. […]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux