Fdesouche

Ces cinq personnes, trois hommes et deux femmes, sont convoquées le 20 avril devant le tribunal pour répondre de menaces et harcèlement.

Cinq personnes seront jugées en avril à Paris pour s’être acharnées en ligne contre l’ancien journaliste Nicolas Hénin, a indiqué dimanche une source proche du dossier. Ces attaques en ligne avaient fait suite au signalement par l’ex-otage du compte Twitter du père d’une victime du Bataclan qui appelait à fusiller les djihadistes à leur retour en France. 

Ces cinq personnes, trois hommes et deux femmes, sont convoquées le 20 avril pour répondre de menaces et harcèlement, selon cette source qui confirme une information du Journal du Dimanche (JDD).

[…]

« J’appelle à ce que vous vous fassiez égorger », « c’est lui qui mérite l’exécution », « on aurait dû te laisser crever chez Daesh », affirmaient certains des milliers de messages ciblant le journaliste, désormais spécialisé dans le conseil sur la lutte contre le terrorisme et la radicalisation islamiste.

Ces menaces étaient apparues alors que M. Hénin avait appelé à signaler à Twitter et à la plateforme Pharos (chargée de la lutte contre les contenus illicites sur internet) des tweets publiés par le père d’une victime des attentats du 13-Novembre, Patrick Jardin, à propos du retour envisagé à l’époque de plusieurs dizaines de jihadistes français détenus par les Kurdes.

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux