Fdesouche

A droite, il vampirise la campagne. Eric Zemmour, candidat toujours pas déclaré à la  présidentielle de 2022, est la surprise de ces dernières semaines dans les sondages

« On assiste comme une messe à ses passages médiatiques »

« Je l’ai découvert il y a plus de dix ans, chez Laurent Ruquier sur France 2. Puis je l’ai pas mal regardé pendant le confinement sur CNews. Je me retrouve dans son discours, il apporte un souffle nouveau à une droite devenue conformiste. Malgré les attaques médiatiques et politiques, lui reste droit dans sa pensée », assure Rudy, 34 ans, militant LR du 5e arrondissement parisien.

(…) « On assiste comme une messe à ses passages médiatiques. On a grandi avec ces phrases cultes, jusqu’à les connaître par cœur. On a même fait récemment un bingo de ses punchlines. C’est ce qu’on aime chez lui, son parler vrai, qu’on ne retrouve pas chez les autres politiques », ajoute David Attia, 28 ans, candidat aux municipales 2020 sur la liste LR dans le 9e arrondissement de Paris.

Son discours tranché, ses références historiques et littéraires, ses provocations séduisent une partie de cette jeunesse de droite en mal de leader depuis le départ de Nicolas Sarkozy, et ce malgré certaines approximations et sa  condamnation judiciaire définitive. « Aujourd’hui, on est dépourvu d’hommes politiques de haut niveau. Comme le dit Sarkozy, Eric Zemmour est le symptôme de ce vide, et il le comble. Tous les jeunes de droite l’ont lu, écouté, appuie Baptiste Laroche, militant LR parisien de 24 ans, qui travaille dans l’équipe organisationnelle du quasi-candidat. Certains peuvent être gênés par ses excès, ses provocations, d’accord, mais de manière générale, les jeunes de droite partagent ses idées. C’est l’intellectuel de notre génération. »

(…) Au sein des Républicains, on est gêné face à l’émergence d’Eric Zemmour, qu’on repousse « à l’extrême droite », mais certains reconnaissent l’attrait du polémiste. « Il parle aux jeunes, c’est un vrai sujet », souffle un ténor du parti. « Il est radical, ça plaît. Mais les jeunes LR sont toujours plus à droite [que le reste du parti], c’est comme ça », balaie un élu proche de Xavier Bertrand.

20minutes.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux