Fdesouche

Du 19 au 22 octobre, le salon Milipol 2021 a pris ses quartiers au parc des expositions de Villepinte au nord de Paris. L’occasion pour les experts de la sécurité intérieure du monde entier de présenter leurs dernières innovations technologiques. Au rendez-vous de cette 22e édition, l’intelligence artificielle.

Jean-Gabriel Ganascia, chercheur au CNRS et spécialiste de l’intelligence artificielle, explique en quoi cet outil est devenu essentiel à l’élucidation des crimes.

Jean-Gabriel Ganascia : “La police pourra également « prédire » les agressions, c’est-à-dire anticiper des attaques violentes et donner l’alerte, en fonction de données compilées. Mais attention : l’IA pourrait orienter les forces de l’ordre systématiquement vers les mêmes quartiers. Le risque est donc la stigmatisation de certains lieux ou de certaines populations. Il faut vraiment s’assurer que les critères selon lesquels les machines prennent des décisions soient bien contrôlés pour éviter les discriminations”.

L’interview complète de Jean-Gabriel Ganascia


Fdesouche sur les réseaux sociaux