Fdesouche

28 prévenus, deux salles d’audience, quatre interprètes… Un procès hors-norme pour trafic de stups s’est ouvert à Draguignan

Jamais dans son histoire – pourtant riche – le tribunal judiciaire de Draguignan n’avait connu un procès exigeant une telle logistique humaine et matérielle.

De mémoire de greffière, c’est une première… Vingt-huit prévenus, dont dix-huit en détention provisoire, deux salles d’audiences réquisitionnées, quatre interprètes, des débats retransmis en vidéo, deux semaines de débats… 

Dans la salle Ivan-Auriel, habituellement dévolue aux procès d’assises, la présidente Géraldine Garcia mène les débats. Mais doit, parfois, jouer à la maîtresse d’école pour demander le silence. Car sur le banc du public, aujourd’hui celui des prévenus, tous ou presque se connaissent.

Tous ou presque sont originaires de Collo, en Algérie. Et la justice leur reproche, à tous, de s’être livré entre 2019 et 2021 à un trafic de stupéfiants au lieu-dit les “plaines” de Grimaud.

[…]

L’article dans son intégralité sur Nice Matin


Fdesouche sur les réseaux sociaux