Fdesouche

3104 clandestins ont franchi la frontière germano-polonaise depuis le 1er octobre, l’Allemagne demande une réintroduction temporaire des contrôles aux frontières

3104 – c’est le nombre de personnes qui ont franchi illégalement la frontière germano-polonaise depuis le 1er octobre. C’est le résultat d’une enquête du BILD auprès des bureaux de la police fédérale compétents.

Cela signifie que chaque jour du mois d’octobre jusqu’à présent, plus de 160 réfugiés, principalement introduits clandestinement en Europe par le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko, ont franchi la frontière germano-polonaise avant d’être appréhendés par les autorités allemandes.

Depuis plusieurs mois, le nombre d’arrestations augmente de manière quasi explosive”, avait tiré la sonnette d’alarme lundi le président du syndicat de la police fédérale, Heiko Teggatz. Dans une lettre incendiaire révélée par le syndicat de la police fédérale à M. Seehofer, celui-ci avait demandé instamment “l’introduction de contrôles temporaires aux frontières de la Pologne“.

Selon les informations du BILD, le ministre de l’intérieur, M. Seehofer, veut soumettre la question au cabinet mercredi – et obtenir une décision rapide. La semaine dernière, M. Seehofer avait déjà discuté de la faisabilité des contrôles aux frontières avec la direction de la police fédérale.

Dans une lettre datée de lundi adressée au ministre polonais de l’Intérieur Mariusz Kaminski, il a également proposé à son homologue des patrouilles communes le long de la frontière germano-polonaise. Selon dpa, il a écrit : “Au vu des défis communs, je pense qu’il est logique que nos deux autorités de protection des frontières renforcent sensiblement leurs patrouilles conjointes éprouvées le long de la frontière germano-polonaise – sous le seuil d’une réintroduction temporaire des contrôles aux frontières intérieures.

Les personnes appréhendées en Saxe sont principalement originaires d’Irak ainsi que de Syrie, du Yémen et d’Iran“, a déclaré à BILD un porte-parole de la direction de la police fédérale de Pirna. Depuis le début du mois d’août, la police a constaté le “phénomène de migration vers l’Allemagne via la Pologne en passant par la Biélorussie“.

BILD


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux