Fdesouche

Parents, enseignants et agents de l’établissement ont manifesté ce lundi après-midi devant le rectorat de Créteil. Alors que les incivilités et les actes de violence se multiplient depuis la rentrée, ils réclament des moyens supplémentaires à la vie scolaire.

Le passage à tabac d’un élève vendredi dernier à l’entrée du lycée Blaise-Cendrars à Sevran fut « la goutte d’eau qui a fait déborder le vase », illustre Clément Bernard. Ce professeur de mathématiques, syndiqué au Snes-FSU, a participé aux côtés d’une vingtaine de membres de la communauté éducative à une manifestation ce lundi après-midi devant le rectorat de Créteil (Val-de-Marne).  […]

Le 11 octobre, une délégation a été reçue en audience au rectorat. « On nous a fait comprendre que notre lycée fonctionnait avec des moyens normaux et que c’était à nous de trouver des solutions », rapporte Célia Meyer. Quatre jours plus tard, dans la foulée du passage à tabac d’un élève, les enseignants ont cessé le travail et le lycée a fermé ses portes l’après-midi. […]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux