Fdesouche

Leur barbe et leur djellaba ne sont pas passées inaperçues. La présence de quatre prédicateurs tabligh à proximité des écoles de Falicon et de l’aire Saint-Michel, à Nice, a alimenté la rumeur d’un possible attentat en préparation. En fait, ces individus avaient été contrôlés dans les jours qui précédaient par les gendarmes comme par les policiers municipaux alors qu’ils faisaient en réalité du démarchage publicitaire.

Les faits se sont déroulés jeudi dernier. Dans la matinée du 14 octobre, quatre prédicateurs musulmans en djellaba ont été repérés alors qu’ils circulaient à bord d’une Clio, à faible allure, aux abords des écoles de Falicon et de l’aire Saint-Michel, distantes de moins d’un kilomètre à vol d’oiseau l’une de l’autre.

(…) Nice Matin

Merci à Marie Ange


Fdesouche sur les réseaux sociaux