Fdesouche

“La majorité” des contenus liés à la pratique de l’islam sur les réseaux sociaux en France sont aujourd’hui “connectés à la sphère salafiste et s’inscrivent dans l’islamisme, très loin de la sphère spirituelle”, a-t-on appris vendredi auprès du ministère français de l’Intérieur.

L’Unité de contre-discours républicain (UCDR), créée en France pour lutter contre l’islamisme après l’assassinat du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty le 16 octobre 2020, a identifié une vingtaine d’auteurs francophones – personnes ou organisations -, “particulièrement actifs”, comme étant les principaux diffuseurs de discours de haine et “issus des mouvances séparatistes”, selon une source au ministère. […]

Le travail de l’unité se concentre sur “la menace islamiste prégnante” et “sur les autres formes de séparatisme”, comme l’ultra-droite.

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux