Fdesouche

Les habitants de Saouzelong et du Busca, à Toulouse, sont inquiets face à la recrudescence du vandalisme et de la délinquance : les victimes se retrouvent parfois face aux cambrioleurs, chez eux, en pleine nuit. Un squat rue du Midi est pointé du doigt. 

Les habitants sont excédés, certains ont peur“, lance un commerçant de la rue du Midi. Depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines, des voitures sont vandalisées, des vitrines cassées, des jardins visités, des volets et fenêtres brisées dans des appartements au rez-de-chaussée et des habitants se retrouvent face à leur(s) agresseur(s), en pleine nuit, dans le paisible quartier de Saouzelong, et même dans le très résidentiel Busca.

[…]

Un habitant de l’avenue d’Italie a trouvé un intrus accroupi au fond de sa chambre, qui avait volé sa tablette“, assure un autre. Des habitants montrent du doigt des squatteurs installés depuis plusieurs mois dans plusieurs logements de la résidence du Grand Parc, au 15 de la rue du Midi : “Des jeunes, peut-être mineurs, qui semblent être des migrants, incontrôlables“, lance un riverain. “Nous avons fréquemment la police municipale et la police nationale qui interviennent, cette situation devient compliquée au quotidien”, lance une habitante.

Plusieurs plaintes pour vols et dégradations diverses ont été enregistrées par la Police Nationale, qui se dit “sensibilisée par les plaintes, les policiers de la rive droite multiplient les passages dans le secteur et ont entrepris un  travail de fond pour retrouver les auteurs des faits délictueux“. La maire de quartier, Fella Allal, a aussi été alertée. 

La Dépêche


Fdesouche sur les réseaux sociaux