Fdesouche

11/10/21

C’est une victoire au goût particulier pour Ali Rabeh. Tant décrié par ses adversaires pour son clientélisme électoral supposé à Trappes, cet homme politique, dont la précédente victoire aux municipales avait été invalidée, a mis tout le monde d’accord. Avec 58,36 % des suffrages, c’est un succès sans appel.

Le Point

17/09/21

À Trappes, l’ancien maire socialiste Guy Malandain s’est allié à un proche de Valérie Pécresse pour faire barrage à Ali Rabeh, dont l’élection a été annulée en août. Une alliance surprenante dans une ville gangrénée par le communautarisme et le clientélisme politique. Le prochain scrutin est prévu en octobre prochain.

www.marianne.net


Fdesouche sur les réseaux sociaux