Fdesouche

Migrants : Paris appelle Londres à verser l’aide financière promise

https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Le Royaume-Uni s’est engagé fin juillet à payer à la France 62,7 millions d’euros en 2021-2022 pour financer le renforcement des forces de l’ordre françaises sur les côtes.

Publicité

Selon la presse britannique, la ministre britannique de l’Intérieur Priti Patel avait cependant menacé début septembre de ne pas verser cette somme, face aux arrivées record de migrants traversant illégalement la Manche.

“Les 63 millions évoqués par le gouvernement britannique, pour l’instant nous n’en avons pas vu la couleur financière. Pourtant, des gendarmes ont été embauchés en plus, des moyens technologiques ont été achetés pour garder cette frontière”, a expliqué M. Darmanin.

Il a affirmé que la France était “un allié de la Grande-Bretagne” mais “pas son vassal”. “Nous sommes là pour tenir une frontière, c’est vrai. Mais nous sommes pour le faire en complémentarité avec nos amis britanniques”, a-t-il ajouté.

Selon lui, les interpellations d’embarcations clandestines ont progressé de 15 points ces trois derniers mois, passant “de 50% à 65% de bateaux interpellés”.

“On doit pouvoir quasiment atteindre 100% si on mettait tous ces moyens et si nos amis britanniques continuent à nous aider comme ils le font”, a-t-il estimé.

M. Darmanin a également affirmé avoir reçu l’assurance du directeur de l’agence européenne de surveillance des frontières Frontex que cette agence serait “au rendez-vous” d’ici “la fin de l’année” pour aider à surveiller la zone, notamment via une surveillance aérienne.

La Dépêche


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux