Fdesouche

Le président de Debout la France ne compte pas retirer sa candidature au profit du polémiste au premier tour. Il critique notamment sa proposition «séparatiste» sur les prénoms français.

«Non, non, non.» Il assure qu’il ne s’effacera pas devant Éric Zemmour au premier tour de l’élection présidentielle de 2022. Interrogé ce mardi sur RMC/BFMTV, le député de l’Essonne et candidat déclaré au scrutin de l’an prochain s’est montré catégorique sur la possibilité d’un ralliement au polémiste.

Rappelant que les sondages – qui font aujourd’hui de l’essayiste le troisième homme – peuvent se tromper, comme cela a par exemple été le cas aux élections régionales de 2021, Nicolas Dupont-Aignan affirme que «l’indépendance de la France, pour le général de Gaulle et pour moi gaulliste, ça passe par le rassemblement des Français et pas par des déchirures supplémentaires».

www.lefigaro.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux