Fdesouche

29/09/2021

Le procès du principal accusé, âgé de 16 ans au moment des faits en 2019, s’ouvre ce mercredi 29 septembre devant la cour d’assises des mineurs de Vaucluse. Il encourt 20 ans de réclusion.

[…]

Selon la victime, assistée par Me Christophe Huguenin-Virchaux, il est celui qui s’est montré le plus violent dans cette affaire qui ressemble à un atroce racket teinté d’une odeur nauséabonde d’“Orange mécanique”. Son acte d’accusation contient d’ailleurs, entre autres, la torture et les actes de barbarie.

[…]

C’est là que cet homme isolé tombe dans la toile d’une bande d’adolescents violents qui l’ont repéré. Il cède à leur première revendication en leur donnant un peu d’argent. Les jeunes se présentent alors de façon répétée à son appartement. Roulent avec sa voiture, vident son compte bancaire, s’installent quasiment dans le logement.

Et cela jusqu’à fin novembre 2019 : le retraité est alors retrouvé dans l’appartement grièvement brûlé, violé avec un balai. Il avait dû être pris en charge par le service des grands brûlés à Marseille.

En janvier dernier, après deux jours d’audience, le tribunal criminel pour enfants avait prononcé une peine de 7 ans de prison ferme pour celui dont la responsabilité était la plus engagée. Les trois autres ont été condamnés à 5 et 4 ans, assortis de 2 ans avec sursis.

Le procès à huis clos s’ouvre ce mercredi 29 septembre pour le cinquième et dernier accusé, devant la cour d’assises des mineurs de Vaucluse. Le verdict est attendu le 1er octobre.

Le Dauphiné


08/01/2021

Quatre mineurs comparaissent les 7 et 8 janvier au palais de justice d’Avignon pour d’atroces violences commises sur ce sexagénaire à L’Isle-sur-la-Sorgue en 2019. En raison de leur jeune âge, moins de 16 ans au moment des faits, c’est le tribunal pour enfants statuant en matière criminelle qui est saisi. Devant répondre des faits de viol aggravé, l’un des quatre jeunes encourt – compte tenu de l’excuse de minorité – 10 ans d’emprisonnement.

Le cinquième mineur renvoyé devant la justice dans cette affaire, qui avait alors 16 ans révolus, comparaîtra ultérieurement devant la cour d’assises des mineurs. Vendredi 8 janvier, au terme de deux jours d’audience à huis clos, le tribunal devrait rendre sa décision.

[…]

Intimidations, menaces, coups, le sexagénaire ne parvient à s’extraire de la toile des adolescents qui se resserre chaque fois davantage. Jusqu’à ces derniers jours de fin novembre 2019, durant lesquels il est supplicié et humilié. Des actes que les jeunes bourreaux vont jusqu’à mettre en scène et filmer avant de s’envoyer les images sur les téléphones portables. Le retraité ayant cédé à leur première revendication en leur donnant un peu d’argent, ceux-ci se présentent de façon répétée à son appartement. Roulent avec sa voiture, vident son compte bancaire, s’installent quasiment dans le logement.

[…]

L’homme de 63 ans avait été grièvement blessé et pris en charge au service des grands brûlés de l’hôpital de la Timone à Marseille. Il avait été touché au niveau du cou, du torse et dans le dos notamment, là où ses tortionnaires lui ont versé l’eau bouillante et des produits d’entretien pendant de très longues minutes. « Il avait été réduit à l’état de chose » livre une personne proche du dossier.

Le Dauphiné


20/11/2019

Une information judiciaire a été ouverte ce soir par le parquet d’Avignon à la suite de graves faits criminels mettant en cause des mineurs. Cinq adolescents âgés de 15 et 16 ans sont soupçonnés d’avoir séquestré et violé un homme. Le groupe de mineurs lui aurait également extorqué de l’argent. La victime aurait été retenue le week-end dernier et aurait subi des actes de torture.

L’homme présente de multiples traces de coups et de brûlures. Il accuse aussi ses bourreaux de viol. Il a été hospitalisé dans le service des grands brûlés à l’hôpital de la Timone, à Marseille.

[…]

La Provence / France Info


Fdesouche sur les réseaux sociaux