Fdesouche

C’est grâce à un agent de police parlant couramment l’arabe que la situation a pu se calmer. Les faits se sont déroulés vendredi soir dans le quartier des Marolles.

Deux agents de quartier ont été séquestrés par une trentaine de jeunes, vers 19 h vendredi soir dans le quartier des Marolles, en plein cœur de la capitale, rapportait SudPresse hier. L’incident a démarré alors que les agents procédaient à la vérification d’une domiciliation rue de la Querelle. Interpellés par une trentaine de jeunes, les inspecteurs de police ont tenté de prévenir leur centrale via la radio. Les jeunes les en ont empêchés. 

« Pourquoi vous êtes là ? Vous n’avez rien à faire là ! Ici, c’est chez nous, c’est nous qui gérons la cité ! », ont en substance osé leur dire ces derniers, contextualise une source bien informée.

Puis, voyant que les agents de police commençaient à battre en retraite, les jeunes les ont retenus, bousculés aussi. C’est grâce à un agent de police parlant couramment l’arabe que la situation a pu se calmer. Les jeunes ont finalement laissé les deux policiers partir. “Il y a eu de la tension quand ils sont arrivés, mais, par la suite, ça s’est calmé, ils ont parlé avec les jeunes”, a indiqué Ilse Van de Keere, porte-parole de la police de Bruxelles Capitale/Ixelles à La Capitale.

DH / SudInfo


Fdesouche sur les réseaux sociaux