Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

La justice danoise a condamné mardi à dix ans de prison et à la déchéance de la nationalité danoise un homme de 24 ans reconnu coupable de «préparation d’attaque terroriste». Au terme de sa peine dans le pays nordique, l’accusé, qui détient également la nationalité turque, sera expulsé vers la Turquie, a indiqué le tribunal de Frederiksberg dans un communiqué. Originaire de Copenhague, l’homme avait été arrêté en avril 2020, immédiatement après l’achat d’une arme à feu et de munitions, alors qu’il faisait l’objet d’une surveillance par le renseignement intérieur. La police avait trouvé chez lui un drapeau de l’organisation djihadiste État islamique.

Selon la procureure, qui avait réclamé 12 ans ferme, le jeune homme avait acquis «des armes et des munitions dans l’intention de perpétrer un ou plusieurs attentats terroristes». Son expulsion sera assortie d’une interdiction permanente d’entrée sur le territoire danois. D’éventuelles cibles n’ont pas été rendues publiques.

«Je pense qu’il a moins été en Turquie que de nombreux Danois», avait défendu son avocat Rolf Gregersen lors de l’audience. «Le Danemark doit prendre ses responsabilités à son égard, une fois qu’il lui a été accordé la nationalité danoise, et ne pas se contenter de lui coller un timbre dans le dos et de le renvoyer», avait-il insisté, selon l’agence danoise Ritzau. Les renseignements danois, qui ont déjoué de nombreux attentats ces dernières années, considèrent la menace d’attentat visant le Danemark comme «sérieuse», six ans après une double attaque à motivation islamiste à Copenhague, qui avait fait deux morts.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux