Fdesouche

La justification par Salah Abdeslam des attentats du 13-Novembre du fait des bombardements effectués par la France en Syrie est une constante de la propagande victimaire djihadiste. Elle ne résiste pas à l’examen des faits.

A lire intégralement sur Mediapart


L’un des premiers attentats de l’EI a frappé l’Europe est l’oeuvre de Medhi Nemmouche, un proche des terroristes du 13 novembre. Il a lieu plusieurs mois avant une quelconque intervention occidentale en Irak et en Syrie.

Un certain nombre de djihadistes de l’EI étaient déjà impliqué dans des activités terroristes ayant amené à des attentats, bien avant la formation de l’organisation terroriste. On pense notamment à l’influence des membres de la filiale d’Artigat dans le passage à l’acte de Merah.

L’EI publie la première édition de son journal de propagande Dabiq en juillet 2014, avant une quelconque implication des Occidentaux en Iraq et en Syrie. Tout est dans le choix du titre.


Fdesouche sur les réseaux sociaux