Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Un gendarme adjoint volontaire affecté à Soultz-sous-Forêts a diffusé via Snapchat l’identité des 24 militaires composant le Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) de Montbrison, sa ville d’origine. Il a dû répondre de violation du secret professionnel devant le tribunal correctionnel de Strasbourg. […]

C’est en voulant envoyer la photo à un collègue en vacances qu’il aurait, « par inadvertance », transmis le snap dans un autre groupe, celui rassemblant ses potes de Beauregard. La présidente Valentine Seyfritz montre des signes de perplexité devant la mention « cadeau » accompagnant le fichier.

Les investigations réalisées à partir de l’identifiant du prévenu âgé de 20 ans ont révélé qu’il avait également consulté, de manière injustifiée, des bases de données judiciaires, notamment le Fichier des personnes recherchées (FPR) et le Traitement des antécédents judiciaires (Taj). Uniquement pour « des proches », précise celui qui a été radié de la gendarmerie en mai 2021, et qui songe désormais à intégrer… l’armée. […] […] Déclaré coupable de « recel de bien provenant de la violation du secret professionnel », le jeune rappeur s’est vu infliger six mois de prison avec sursis.

Les Dernières Nouvelles D’Alsace


Fdesouche sur les réseaux sociaux