Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

La police pakistanaise a récemment arrêté un musulman accusé d’avoir enlevé, violé et battu une fillette de 8 ans, Liza Younas. Cette dernière, qui a réussi a échappé à son agresseur, a pu l’identifier.

Publicité

Les faits remontent au 2 septembre. Ce jour-là, la jeune Liza est envoyée par ses parents pour faire une course dans un magasin proche de son domicile.

Ne la voyant pas revenir au bout d’une demi-heure ses parents donnent l’alerte. La jeune fille est retrouvée blessée et dans un état de confusion dans une rue voisine. Emmenée à l’hôpital de Sahiwal pour un examen médical, le rapport des médecins indique qu’elle a été violée et qu’elle présente de graves blessures sur d’autres parties de son corps. Lors de l’arrestation de son agresseur présumé, la fillette a pu l’identifier et raconté qu’il l’avait attiré à l’écart afin de l’emmener dans un bâtiment pour la violer. Il l’a ensuite frappé avec une pierre avant de s’enfuir. […]

La loi prévoit une peine d’emprisonnement d’une durée de 10 à 25 ans, voire la peine de mort. L’organisation non gouvernementale « Sahil », qui œuvre au Pakistan pour protéger les enfants contre tous les types de violence, indique dans son rapport pour l’année 2020 que, chaque jour, plus de 8 enfants sont victimes d’abus au Pakistan. Cette moyenne tient compte des violences perpétrées contre les filles de confession chrétienne ou hindoue par des musulmans qui méprisent, discriminent et maltraitent les filles appartenant à des communautés religieuses minoritaires, et qui estiment que de tels crimes peuvent rester impunis en raison de cette différence d’appartenance.

aleteia


Fdesouche sur les réseaux sociaux