Fdesouche

Dimanche 19 septembre, alors que l’US Le Cours affrontait l’AS Arzon-Tour du Parc, le match a dû être écourté sur la fin après des violences entre joueurs.

Le président de l’US Le Cours parle d’abord d’insultes à l’égard de ses joueurs et du corps arbitral, puis des tacles, jusqu’à ce qu’un adversaire écrase la cuisse d’un de ses joueurs, « et lui mette des coups de crampon ». « Mon joueur se relève, repousse l’autre, qui lui met alors trois droites en plein visage », retrace-t-il. Les deux sont blessés à la lèvre, le match est alors suspendu.

Dans le vestiaire, (…) les insultes continuent de fuser à l’égard de ses joueurs – « du grand vocabulaire » – et des menaces, telles qu’« on va vous attraper », sont également proférées. De peur d’être agressés physiquement, ils trouvent refuge dans les locaux « pendant vingt minutes », appellent le 17, « mais aucune patrouille n’est envoyée ».

Une version que la coprésidente de l’AS Arzon-Tour du Parc, réfute. « Ça fait quatre ans que je suis dans ce club, c’est la deuxième fois que ça se passe comme ça », assure-t-elle. Pour elle, ce sont ses joueurs qui ont été agressés et insultés. « Les insultes racistes, il y en a assez », s’agace-t-elle.

Le Télégramme

Trombinoscope 2021-2022 de l’équipe incriminée et feuille de match


Fdesouche sur les réseaux sociaux