Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

En 4 jours, l’ancien chroniqueur de CNews a écoulé 78 000 exemplaires en librairie. Et plus de 100 000 si on ajoute les ventes en ligne.

Publicité

Selon GfK, l’institut qui calcule les ventes de livres en librairie, La France n’a pas dit son dernier mot (éditions Rubempré) d’Éric Zemmour s’est écoulé à 78 851 exemplaires en quatre jours – il n’est disponible que depuis le jeudi 16 septembre et la période calculée va du lundi au dimanche. Un chiffre tout bonnement extraordinaire et qui, de mémoire d’éditeur, n’a pas d’équivalent en non fiction. À une exception près : Merci pour ce moment (Les Arènes) de Valérie Trierweiler publié le 4 septembre 2014 s’était arraché à 139 000 exemplaires en une semaine. À noter que GfK ne prend pas en compte les ventes des sites en ligne (Amazon, Fnac.com, Cultura…) ni les achats par correspondance ou à l’étranger, Belgique ou Suisse. Il s’agit d’une extrapolation d’un échantillon représentatif de ventes caisse des librairies. Selon nos informations, l’essayiste candidat supposé à la présidentielle avait enregistré avant la sortie de son ouvrage près de 20 000 commandes en ligne sur Amazon. Au total, on peut donc estimer que les ventes réelles du livre dépassent allègrement les 100 000 exemplaires en moins d’une semaine.

(…) Le Point


Le polémiste, qui entretient le flou quant à sa candidature à la présidentielle, a publié “La France n’a pas dit son dernier mot” le 16 septembre dernier.

C’est un départ en flèche. Éric Zemmour a déjà vendu 78.851 exemplaires de son ouvrage La France n’a pas dit son dernier mot, paru le 16 septembre, a-t-on appris de sources concordantes ce mardi.

Le livre a été auto-édité après la rupture avec Albin Michel, maison d’édition historique du polémiste qui rechigne à dévoiler ses intentions quant à la présidentielle. Il a attaqué la semaine passée une tour de France afin de promouvoir son livre.

(…) BFMTV


Fdesouche sur les réseaux sociaux