Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

18/09/2021

[…] Des peines de deux à huit ans d’emprisonnement ferme et des amendes de 10.000 à 100.000 euros, ont été requises à l’encontre de 20 prévenus – organisateurs présumés du réseau, responsables d’entreprises de transport, chauffeurs ou encore convoyeurs. […]

BFMTV


15/09/2021

[…] Le modus operandi d’un réseau d’immigration clandestine démantelé en 2018 donne froid dans le dos. Maintenant, plus d’une vingtaine de suspects (roumains, iraniens, afghans) doivent s’expliquer face à la justice française. Dans le prétoire, la magistrate britannique chargée de la liaison avec la France sur les questions de trafic d’êtres humains ne perd pas une miette des débats.

[…]


Le business fonctionne selon le principe du « passage garanti ». Les trafiquants assurent leurs clients de la qualité de la prestation. Effectivement, les résultats paraissent probants. Jusqu’en 2019, une cinquantaine de chauffeurs routiers roumains auraient été acteurs de 259 passages, dont 167 réussis.

Grâce à cette filière, près de 327 migrants (kurdes, afghans ou encore érythréens) seraient parvenus à franchir la Manche à partir de la France, de la Belgique ou des Pays-Bas. À l’inverse, seuls 140 candidats à l’exil seront interceptés. Le business paraît juteux. Le « billet » coûte 10 000 livres (11 740 €) par adulte et 9 000 livres (10 500 €) pour un enfant. Bon nombre de suspects vivent alors au Royaume-Uni. Ils sont interpellés par les autorités britanniques et remis à la justice française.

La Voix du Nord

(Merci à Marie Ange)


Fdesouche sur les réseaux sociaux