Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Jugé par la cour d’assises d’appel de Rennes vendredi 10 septembre 2021, un ressortissant soudanais a été condamné à quinze ans de réclusion pour avoir violé une jeune femme dans le centre-ville de Lannion, une nuit de décembre 2017.

« Extrêmement violente » et « préméditée » d’après l’avocat général, l’agression a laissé un traumatisme béant chez la victime, qui s’était débattue de toutes ses forces contre son agresseur et a développé depuis des troubles alimentaires. Le trentenaire, condamné à dix ans de réclusion en première instance, a toujours nié son implication.

« Le doute doit toujours profiter à l’accusé », a fait valoir son avocate, dénonçant « une enquête et une instruction bâclée », à charge contre le demandeur d’asile accablé par le poids « d’une vie marquée au fer rouge ». « Avoir souffert ne justifie pas qu’il se transforme en agresseur », a estimé l’avocat général, refusant de considérer la « différence culturelle » comme une « circonstance atténuante ».

L’accusé a également été condamné à quitter le territoire français.

saint-brieuc.maville.com


Fdesouche sur les réseaux sociaux