Fdesouche
A «Marianne», une motion de défiance contre Natacha Polony

Bras de fer à Marianne. Des salariés de l’hebdomadaire du groupe CMI ont voté jeudi en assemblée générale une motion de défiance à l’encontre de leur direction. Au cœur des revendications, la non-titularisation d’une journaliste dont le CDD se termine fin septembre. 22 salariés ont voté en faveur de cette motion de défiance, sur une trentaine de présents. Principalement visée par le texte, la directrice de la rédaction, Natacha Polony. Celle-ci n’aurait avancé «aucune solution appropriée» à cette partie de la rédaction qui soutient depuis plusieurs semaines cette journaliste présente depuis trois ans à Marianne, après deux ans d’apprentissage et un an de CDD.

Natacha Polony «ignore ainsi, de fait, les inquiétudes provoquées par cette décision, pourtant clairement énoncées dans les différentes communications des salariés, concernant les besoins humains que nécessite le journal pour fonctionner à plein régime, tout comme le non-respect d’une des valeurs fondamentales du journal : la méritocratie», est-il écrit dans le texte de cette motion de défiance consulté par Libération. «L’émotion vient principalement du fait qu’il y a un décalage entre

www.liberation.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux