Fdesouche

« Un mélange d’anomalies psychologiques et de motivation islamiste » : À Berlin, un Afghan poignarde une jardinière à la gorge, car pour lui, une femme ne doit pas travailler (MàJ)

https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

En Allemagne, un Afghan de 29 ans a attaqué et grièvement blessé une paysagiste de 58 ans qui travaillait dans un parc de Berlin, apparemment parce qu’il n’aimait pas le fait qu’elle travaille.

BERLIN — En Allemagne, un Afghan de 29 ans a attaqué et grièvement blessé une paysagiste de 58 ans qui travaillait dans un parc de Berlin, apparemment parce qu’il n’aimait pas le fait qu’elle travaille en tant que femme, a indiqué la police dimanche.

Selon la police du dimanche matin, l’homme aurait d’abord contacté samedi vers 13h30 une paysagiste de 58 ans dans la zone d’un espace vert à Wilmersdorf, Prinzregentenstraße et Güntzelstraße. On dit qu’il s’est inquiété du fait qu’elle travaillait comme femme. Il lui aurait ensuite brusquement porté plusieurs coups de couteau ciblés dans la gorge, la blessant dangereusement. L’enquêteur a annoncé dimanche qu’il aurait crié à haute voix pendant l’attaque. On ne sait pas encore exactement ce qui s’est passé. Un homme de 66 ans, qui se précipite pour venir en aide, aurait également été grièvement blessé par le suspect par des piqûres de gorge. Tous deux sont allés à l’hôpital et y sont restés hospitalisés après une opération. Le suspect a pu être arrêté par les forces de police qui sont arrivées sur les lieux.

Selon la police, l’agresseur, dont l’identité n’a pas été communiquée conformément à la législation allemande sur la protection de la vie privée, se serait approché de la femme et lui aurait parlé. Puis il a soudainement sorti un couteau et l’a poignardée à plusieurs reprises dans le cou. Il a également attaqué l’homme qui a tenté d’aider la femme. L’identité des victimes n’a pas non plus été révélée.

Le bureau du procureur général de Berlin a déclaré dimanche que l’agresseur avait été arrêté pour tentative de meurtre et agression aggravée.

La police a déclaré dans un communiqué que le suspect pourrait souffrir d’une maladie mentale. Toutefois, les procureurs et la police criminelle enquêtent également sur lui, car ils soupçonnent que son attaque pourrait avoir été motivée par une idéologie islamiste.

Martin Steltner, porte-parole du parquet de Berlin, dit au Berliner Zeitung, sur demande, que l’homme n’était pas connu auparavant des autorités comme islamiste, ni comme un danger. Selon les premiers résultats du parquet de Berlin, l’Afghan n’a pas été remarqué auparavant par des délits. « Nous avons des preuves d’un mélange d’anomalies psychologiques et de motivation islamiste », a déclaré Martin Steltner

Le bureau du procureur général et la police de l’État de l’Institut national de police criminelle continuent d’enquêter sur les détails des faits et les faits, y compris dans la perspective d’une éventuelle attaque islamiste.

AP News / Berliner-Zeitung / Police Berlin



Fdesouche sur les réseaux sociaux