Fdesouche

Une jeune fille de 12 ans a placé sa confiance entre les mains de la police après une agression sexuelle – mais elle a été remise à des prédateurs qui lui ont infligé d’autres sévices.

La jeune fille vulnérable, ivre et bouleversée, a été renvoyée par l’agent d’accueil qui lui a dit d’accepter de se faire raccompagner chez elle par deux hommes présents au poste de police pour des problèmes de circulation.

Ce fut le début d’une épreuve terrible au cours de laquelle la jeune fille subit plus de 20 agressions sexuelles de la part de huit hommes en une seule nuit, dont 15 viols.

Un seul agresseur a été arrêté et, aujourd’hui, la victime se bat toujours pour obtenir des réponses, 15 ans plus tard.

L’organisme de surveillance de la police, l’Independent Office for Police Conduct, a constaté une série de manquements, mais aucun agent n’a fait l’objet de mesures disciplinaires.

L’affaire fait désormais partie d’une enquête indépendante sur l’exploitation sexuelle des enfants qui doit faire l’objet d’un rapport d’ici la fin de l’année – mais seulement après que la victime ait insisté pour qu’elle soit incluse.

Elle a maintenant 27 ans et, lors d’une enquête du Sunday Mirror sur son calvaire, elle a déclaré : “Cela a fait dérailler ma vie. C’est toujours là, à chaque fois que j’essaie d’aller de l’avant.

“Aucun enfant ne devrait avoir à vivre ce que j’ai vécu. Je m’exprime pour protéger les autres. Le traumatisme ne disparaît jamais. J’ai toujours le syndrome de stress post-traumatique. Je ne veux pas que cela arrive à quelqu’un d’autre”.

[…]

Mirror


Fdesouche sur les réseaux sociaux