Fdesouche

Depuis plusieurs mois, la Pologne fait face à l’afflux de migrants en provenance du Bélarus. Rien qu’au mois d’août, 3 500 passages ou tentatives ont été enregistrés par les autorités.

Alors que des clôtures en barbelés ont été installées, l’état d’urgence doit être instauré le long de la frontière. D’après les récents sondages, les Polonais sont majoritairement satisfaits de ces décisions.

Cela “facilitera le travail des gardes-frontières, qui pourront se concentrer précisément sur la protection de la frontière nationale” indique Katarzyna Zdanowicz, porte-parole de presse du corps des gardes-frontières.

Présents à proximité de la frontière, desactivistes et des membres de l’opposition surveillent les activités des forces de sécurité polonaises. Selon eux, ces nouvelles mesures sont disproportionnées.

Euronews


Fdesouche sur les réseaux sociaux