Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

La contribution territoriale des Caf des DOM : la recentralisation du RSA au 1er janvier 2020 à la Réunion

I.1 – Un contexte réunionnais marqué par une forte précarité…

À La Réunion, la Caf déploie son offre de service dans un contexte socio-économique particulier. Il se caractérise par de nombreuses fragilités et porte des enjeux forts en termes de cohésion sociale :

  • une part conséquente de la population couverte par les aides de la Caf : 76,2 % ;
  • une part importante de familles monoparentales : 45 % des familles allocataires et 25 % des allocataires (contre 16 % en moyenne nationale) ;
  • une forte précarité monétaire, puisque 30 % de la population est couverte par les minima sociaux de la Caf et 40 % vit sous le seuil de pauvreté ;
  • un taux de chômage qui touche 23 % de la population ;
  • un taux d’illettrisme qui reste élevé avec 23 % de la population des 16 à 65 ans ;
  • une fracture numérique encore présente.

[…]

Le nombre d’allocataires à bas revenus (percevant moins de 1 071 €/mois) a baissé de 2,4 % depuis 2017, mais reste à un niveau très élevé avec 154 563 allocataires pour 365 375 personnes couvertes : 46 % des allocataires sont bénéficiaires d’au moins un minimum social (contre 22 % en France métropolitaine), un effectif en augmentation en 2018, avec +4,2 %. La forte hausse du nombre d’allocataires bénéficiaires du RSA (+4,3 %) a été accompagnée de la hausse de nombre de bénéficiaires de l’AAH (+3,6 %) et du RSO (+6 %).

[…]

La singularité de La Réunion se lit dans les statistiques des bénéficiaires du RSA : 25,8 % de la population de l’île est couverte par le RSA (20,3 % de la population des DOM et 5,1 % en Métropole) ; 54 % des bénéficiaires ont une ancienneté dans le dispositif supérieure à 5 ans, contre 33 % en moyenne nationale. La plus jeune bénéficiaire au titre de la prestation d’isolement est âgée de 13 ans !

Ce sont ces caractéristiques qui ont justifié le feu vert du Conseil d’État au projet de recentralisation, levant l’obstacle de la rupture d’égalité et du risque d’inconstitutionnalité. Pour autant, dans les chiffres au moins, le dispositif était jugé performant et pouvait desservir les besoins de la cause (le taux d’orientation de 90 % était ainsi supérieur à la moyenne nationale…

[…]

L’article dans son intégralité sur Cairn



La Réunion: 5 milliards d’euros de biens importés contre 278 millions exportés

[…]

L’an dernier, le total des exportations a atteint les 278 millions d’euros. C’est 12,6% de moins qu’en 2017 (314 millions), a révélé la direction régionale des douanes ce vendredi 8 mars au Port. 

Parallèlement, les importations de biens et de marchandises dans notre département ont atteint les 5,1 milliards d’euros, en légère hausse (+0,6%) par rapport à 2017 (5 milliards d’euros). 

La métropole reste le principal partenaire

La balance commerciale de La Réunion est donc très logiquement déficitaire de 4,83 milliards d’euros.

[…]

L’article dans son intégralité sur Zinfo974


Fdesouche sur les réseaux sociaux