Fdesouche

Le candidat à la présidentielle de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, considère que «si les milieux populaires ne vont pas voter» à la présidentielle en 2022 «nous serons écrasés», rappelant que ce sera sa «dernière candidature». J

Mais «si la participation atteint le niveau normal de 80%, nous arrivons au second tour», ajoute Jean-Luc Mélenchon dans une interview jeudi 26 août au journal Le Dauphiné Libéré, alors que les Amphis d’été de LFI débutent ce jeudi pour quatre jours à Chateauneuf-sur-Isère (Drôme). Le chef de file des Insoumis précise qu’«il est évident que c’est ma dernière candidature», et qu’il est «le seul à ne pas organiser une carrière». […]

Jean-Luc Mélenchon souligne «des convergences, solides, entre de larges secteurs de l’écologie politique et surtout de l’écologie associative», qui «permettent d’imaginer une coalition gouvernementale après le second tour» . «Mais il faut aussi assumer la vérité : nos divergences ne sont pas secondaires. Notamment sur l’Europe, sur les stratégies de défense et d’indépendance de la France, sur le système de retraite», ajoute-t-il. «Puisqu’il a été impossible de s’entendre avant l’élection, c’est aux électeurs de trancher». Sur un autre sujet, il fustige une nouvelle fois le passe sanitaire, «une illusion dangereuse pour notre société».  […]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux