Fdesouche

24/08/2021

Au Royaume-Uni, le terme asiatique utilisé dans les médias définit habituellement des Pakistanais. 
TÊTU

TÊTU


21/08/2021

Nous avons identifié trois hommes que nous voulons interroger au sujet d’une violente agression dans le village gay de Birmingham, au cours de laquelle deux hommes ont été attaqués avec des bouteilles.

L’incident s’est produit aux premières heures du dimanche matin (15 août), dans la rue Bromsgrove, après qu’un groupe d’hommes a proféré des insultes homophobes à l’encontre des deux hommes depuis une voiture qui passait.

Les délinquants se sont emparés d’un de leurs téléphones portables et les ont ensuite attaqués à coups de bouteilles, assommant l’un d’eux et laissant l’autre avec de vilaines coupures.

Nous avons mené des enquêtes approfondies sur la vidéosurveillance, les témoins et les véhicules et nous sommes maintenant en mesure de nommer trois hommes que nous voulons interroger au sujet de l’incident.

Il s’agit de Sohail Khan (24 ans), Mosin Mahmood (31 ans) et Ishaaq Ayaz, 21 ans. Ils sont tous originaires de Birmingham.

Si vous savez où ils se trouvent, veuillez nous contacter. Vous pouvez nous appeler au 101 ou nous envoyer un message sur le Live Chat de notre site Web. Vous pouvez également appeler l’organisation caritative Crimestoppers de manière anonyme au 0800 555111.

Le Sergent Marc Petford du Force CID a déclaré : “Nous avons déjà effectué plusieurs tentatives d’arrestation de ces hommes ; je les encourage à se rendre et à nous parler.

“Il s’agit d’une attaque homophobe choquante contre deux hommes qui profitaient d’une soirée dans notre ville. C’est scandaleux et nous sommes déterminés à traduire en justice les personnes responsables”.

Toute personne ayant des informations sur l’endroit où se trouvent les deux hommes est priée de les contacter, en citant le registre 552 du 15 août.

Police


19/08/2021

Selon la police, deux hommes ont été attaqués avec des bouteilles et se sont fait crier des insultes homophobes à Birmingham (Royaume-Uni / Angleterre).

Rob et Patrick, âgés de 30 ans, se trouvaient dimanche à l’extérieur du Missing Bar, dans le Gay Village de la ville. La police des West Midlands a déclaré que les insultes provenaient d’un groupe de quatre hommes dans un SUV noir, qui sont ensuite sortis et ont agressé les victimes.

Patrick a perdu connaissance au cours de l’agression et son partenaire a déclaré qu’il était “choquant que cela puisse arriver en 2021“. Rob a déclaré que Patrick et lui, sont originaires de Bicester, dans l’Oxfordshire, avaient assisté à la pendaison de crémaillère d’un ami et avaient décidé, vers la fin de la soirée, d’aller danser dans le Gay Village.

En quittant le Missing Bar, il dit avoir vu les hommes avec des ballons dans la voiture et leur avoir demandé en plaisantant si c’était leur anniversaire. “Ils n’ont pas apprécié et se sont mis à proférer toutes sortes de grossièretés, y compris des insultes homophobes à notre égard“, a-t-il déclaré.

Missing Bar (Birmingham)

Selon les détectives, un agresseur a arraché un téléphone à Patrick alors qu’il tentait de les filmer et une de leurs amies a été traînée par le SUV alors qu’elle essayait de le récupérer. La femme, âgée d’une vingtaine d’années, a été blessée au pied.

Rob a dit qu’il a ensuite couru après la voiture pour essayer de défier le groupe mais, lorsqu’ils se sont arrêtés à un feu rouge, ils sont sortis et l’ont attaqué avec des bouteilles. Patrick a dit qu’il a couru pour aider son partenaire mais “quelqu’un de la voiture est sorti et m’a frappé derrière la tête et je me suis évanoui“.

Après avoir été soigné à l’hôpital pour des lacérations et des coupures, Rob a dit qu’il regrettait d’avoir couru après le groupe. Il a ajouté : “Le Gay Village devrait être un endroit sûr où l’on peut être qui l’on veut sans avoir à tolérer que des gens vous crient des remarques homophobes“.

Les détectives ont déclaré que les hommes dans la voiture étaient décrits comme étant d’apparence moyen-orientale ou asiatique (Pakistanais). Les images de vidéosurveillance sont en train d’être rassemblées par la police et l’inspecteur Steve Lloyd a déclaré que les officiers prenaient ce crime de haine au sérieux. “Il s’agit d’une attaque et d’un vol absolument épouvantables à l’encontre de personnes qui tentaient simplement de profiter d’une soirée dans le centre-ville“, a-t-il déclaré.

BBC


TÊTU : Deux hommes gays visés par une nouvelle attaque homophobe, à Birmingham

La source utilisée par TÊTU, PinkNews, cite bien les origines des agresseurs.



Fdesouche sur les réseaux sociaux