Fdesouche

Un Afghan âgé de 24 ans, réfugié sur le territoire national et résidant à Niort depuis huit mois, a été condamné ce 7 août à 6 mois de prison dont trois mois avec sursis pour menaces de mort sur policiers (le 3 août à Niort il les avait menacés en mimant une mitraillette), vol avec destruction, port d’armes factices, recel d’une trottinette électrique (le 24 juillet), dégradations, violence avec menace d’une arme n’ayant entraîné aucune ITT (le 31 juillet) place de la Brèche à Niort.

Il lui est interdit de résider sur le territoire des Deux-Sèvres durant une période de deux ans.

Placé une troisième fois en garde à vue en une dizaine de jours, il était en détention provisoire depuis quelques heures. Le tribunal a prononcé son maintien en détention et lui a expliqué que s’il respectait les rendez-vous qui l’attendent avec la justice, le juge pourra aménager sa peine. Pendant une durée de deux ans il aura l’obligation de se soigner de travailler ou de se former.

Les personnes fréquentant les terrasses de café à Niort n’ayant pas déposé plainte  pour les menaces de mort proférées par le jeune réfugié, celui-ci n’était pas poursuivi pour ces fait

La Nouvelle République 


Fdesouche sur les réseaux sociaux