Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Une nouvelle initiative pour lutter contre les “fake news”. Twitter a annoncé, mardi 17 août, qu’il testait un nouvel outil pour permettre à ses utilisateurs de signaler des contenus relevant potentiellement de la désinformation, un fléau qui a explosé pendant la pandémie. Twitter a mis en test une option “c’est trompeur” après avoir cliqué sur “signaler le tweet”.

Ainsi, une poignée d’utilisateurs aux Etats-Unis, en Corée du Sud et en Australie peuvent désormais sélectionner l’option “C’est trompeur” après avoir cliqué sur “signaler le tweet”. Ils auront ensuite le choix entre plusieurs catégories : “santé”, “politique” et “autre”.

“Nous évaluons si c’est une approche efficace, donc nous commençons à petite échelle“, a précisé l’entreprise basée à San Francisco. “Nous ne réagirons pas et ne pourrons pas répondre à chaque signalement pendant cette expérience, mais vos contributions nous aideront à identifier des tendances afin d’améliorer la vitesse et la portée de notre travail sur la désinformation.”

Twitter, comme Facebook et YouTube, se voit régulièrement reprocher de ne pas lutter suffisamment contre ce problème. Mais la plateforme n’a pas les mêmes ressources que ses voisins de la Silicon Valley, et explore donc des techniques moins coûteuses que de recruter des armées de modérateurs.  […]

francetvinfo


Fdesouche sur les réseaux sociaux