Fdesouche

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ne ferme pas la porte au dialogue avec les talibans, désormais au pouvoir en Afghanistan. “Ce n’est pas la même génération” que ceux qui contrôlaient le pays entre 1996 et 2001, estime-t-il ce mardi sur Radio France en relevant notamment qu’“ils sont entrés dans des négociations, en particulier avec les États-Unis”.

Ils ont annoncé qu’ils respecteraient les droits acquis au cours des 20 dernières années en Afghanistan. Il faut qu’ils le démontrent.

Jean-Yves Le Drian 

Jean-Yves Le Drian est particulièrement sensible à certaines des dernières déclarations des talibans : “Ils déclarent vouloir acquérir de la respectabilité, de l’honorabilité. Ils ont annoncé qu’ils respecteraient les droits acquis au cours des 20 dernières années en Afghanistan. Il faut qu’ils le démontrent.”

“Il faut un gouvernement, vraiment inclusif et représentatif, qui montre que les Talibans ont changé”, espère Jean-Yves Le Drian. “La meilleure preuve de ce qu’ils annoncent serait de faire en sorte qu’il y ait un gouvernement de transition, qui montre que les Talibans veulent respecter le droit, mettre fin aux violences et faire en sorte que les populations civiles se sentent en sécurité.”

FranceInfo


Fdesouche sur les réseaux sociaux