Fdesouche

Le karaté ne fera définitivement pas partie des disciplines des prochains Jeux olympiques de Paris, en 2024. Introduit pour la première fois lors des JO de Tokyo, la discipline ne sera pas reconduite, et laissera sa place au Breakdance.

« On avait la possibilité de rajouter quatre sports, se justifie sur France info Tony Estanguet, le président du comité d’organisation des JO de Paris. En allant chercher des sports urbains comme le skateboard et le break dance, on va chercher des sports qui cartonnent sur les réseaux sociaux et que les jeunes regardent énormément. Le surf et l’escalade apportent une dimension très spectaculaire et différente des sports déjà au programme. »

Dimanche, le médaillé d’or français Steven Da Costa faisait part de son espoir de voir le CIO changer d’avis. « Je pense que le karaté a montré une très belle image durant ces Jeux olympiques », a expliqué le champion français. « J’espère que la décision changera et qu’on rentrera dans une nouvelle ère olympique pour préparer » les JO « chez moi à la maison ».

Tony Estanguet reconnaît que Steven Da Costa est « un grand champion qui a été très solide », et « regrette qu’il n’y ait pas de karaté en 2024 mais le rôle du comité d’organisation c’est de trouver cet équilibre, de garder la sobriété des Jeux, de lutter contre le gigantisme en rajoutant des sports et des athlètes », a-t-il insisté, notant par ailleurs que cinq sports de combat étaient déjà représentés. “On aura moins d’athlètes qu’à Tokyo, moins de sports et on aura des Jeux spectaculaires en allant notamment à Tahiti pour le surf”.

La Voix du Nord


Fdesouche sur les réseaux sociaux