Fdesouche

Martine Aubry appelle à la “solidarité de chacun, habitants et associations, pour répondre aux besoins matériels” de ces ressortissants que la ville de Lille pourraient accueillir. La ville affirme vouloir rester fidèle à ses “valeurs de solidarité et d’hospitalité” et se dit prête à se mobiliser pour accueillir des Afghans en danger.

Ce lundi soir dans un communiqué, la maire de Lille Martine Aubry lance un appel aux dons, aux côtés de la Fondation de Lille. Cet appel, nommé “Accueil Afghans en danger”, vise à récolter des fonds pour “prendre en charge les frais de rapatriement ainsi que les frais de vie quotidienne“. La ville rappelle sa volonté d’accueillir des réfugiés afghans, en danger dans leur pays, qui tombe aux mains des talibans suite à la vacance des forces internationales.

Début août sur Twitter, la maire de Lille avait interpellé le président de la République Emmanuel Macron et avait déjà signifié cette volonté : “Monsieur le Président de la République. Que fait la France pour accueillir les Afghans en danger, au-delà du rapatriement réalisé de ceux qui avaient travaillé pour la France ? La  ville de Lille est prête à prendre sa part dans cet accueil !” avait-elle écrit.

France Bleu


Fdesouche sur les réseaux sociaux